Pierres anniversaires mariages

Pierres et anniversaires de mariage

Durée, Pierres et Précisions

Le Corail : 11 ans

Selon la mythologie grecque, Médée décapita la Méduse, l’une des trois Gorgones, et jeta son horrible face dans les flots. Du sang s’écoula dans la mer, solidifié, il forma du corail.

Le Saphir : 16 ans

Son nom vient de l’hébreu et signifie : « objet de beauté ». On parle de saphirs du Cachemire (bleu de France), de Birmanie (d’un bleu si profond qu’ils semblent parfois noirs). Les plus courants sont les saphirs de Ceylan, qui se dégradent selon plusieurs couleurs: bleu, rose,jaune voire même orange.

La Turquoise : 18 ans

Dans les temps anciens, cette pierre symbolisait le pouvoir, sa couleur bleu-vert nous évoque la mer et le ciel, voire les yeux d’une femme…

L’Opale : 21 ans

L’opale est nommée aussi « pierre de vertu », elle apporte la grâce, la beauté et la richesse. On peut la trouver dans beaucoup de couleurs, mais c’est l’opale noire qui est la plus recherchée.

Le Béryl : 23 ans

Quand il est d’une grande pureté, ce dernier est incolore, mais il peut prendre plusieurs teintes (rouge, vert, jaune) sous l’effet du chrome ou d’autres métaux. Quand la teinte est bleue, on le nomme aigue-marine, ce nom vient de « agua marina » qui signifie eau de mer. On trouve des aigues-marines à Madagascar et au Brésil ; attention parfois celles-ci peuvent contenir de très fines particules de liquide ou de gaz, mais cela n’enlève rien à leur beauté.

L’Argent : 25 ans

L’argent est un métal, certes simple, mais sa noblesse, sa douceur et sa brillance évoquent un amour qui dure dans le temps, 25 ans, c’est déjà un quart de siècle…

Les Perles : 30 ans

Les perles sont des concrétions brillantes qui se forment dans certains mollusques et principalement les huîtres. La perle fine ou d’Orient est une perle naturelle qui provient des mers chaudes (Océan Indien et Pacifique), Une perle de culture est obtenue artificiellement dans les parcs d’élevage. Les perles fines sont généralement produites par des huîtres dites méléagrines dont il existe plusieurs espèces, la perle a toujours pour origine un noyau (parasite, grain de sable) qui sera au fil des années recouvert de fines couches de carbonate de calcium qui se superposent les unes sur les autres. Son estimation se fait en tenant compte de divers facteurs : son poids (qui se calcule le plus souvent en carats ou en grains), sa couleur (grise,blanche ou noire), sa régularité et sa forme (ronde, en poire), son éclat, son lustre et son orient, ces deux derniers facteurs constituent « l’eau de la perle ».

Le travail sur une perle est assez facile mais des plus délicats : avec un perceur en acier et un grattoir qui peut parfois faire apparaître certains défauts lorsque l’on enlève une ou deux couches.

La perle la plus grosse du monde est la Pérégrine, achetée en 1579 par Philippe II, roi d’Espagne, elle pesait 34 carats, avait la grosseur d’un œuf de pigeon et la forme d’une poire.

Les imitations industrielles ne présentent que fort peu d’intérêt, contrairement aux perles de culture. La technique la plus probante fut celle mise au point par un Japonais K.Mikimoto, qui en 1912 réussit la greffe de la méléagrine et obtint des perles de forme et de qualité parfaites : il préleva un peu d’épithélium sur une méléagrine, en entoura un noyau artificiel de nacre et fit une greffe de cet ensemble sur une nouvelle méléagrine : cette technique se pérennisa.

Attention, « l’eau » d’une perle peut se modifier avec les années, certaines peaux l’attaquent, la perle se ternit et meurt, ce qui va à l’encontre de la légende qui affirme que la femme doit porter le plus possible son rang de perles pour leur donner plus d’éclat.

Le Rubis : 35 ans

Son étymologie vient du latin, ruber qui signifie rouge. Le rubis est un pierre précieuse transparente, constituée de multiples coridons (alumine cristallisée), il est d’un rouge vif, nuancé de poupre ou de rose. Le rubis le plus prisé est « le sang de pigeon » de la vallée de Mogok en Birmanie, d’une superbe couleur cramoisie, très dur, rayé seulement par le diamant dont il dépasse en outre la rareté. De valeur moindre, nous trouvons des rubis du genre spinelle (aluminate de magnésium).

Au Moyen-Age, cette pierre précieuse portait le nom d’escarboucle.

L’Emeraude : 40 ans

L’émeraude est un silicate naturel d’aluminium et de béryllium, transparente ou translucide, elle présente un éclat vitreux. On connaît plusieurs variétés d’émeraude, mais c’est aux vertes que l’on donne le nom d’émeraude ; on appelle alors béryl les variétés incolores. Une émeraude célèbre au Moyen-Age, celle qui ornait le sommet de la tiare du pape. Pline assure que Néron se servait d’une émeraude comme verre grossissant pour suivre les Jeux du Cirque. L’émeraude est la pierre par excellence des Mages, elle favorise les entreprises d’amour, facilite la divination et les songes prophétiques, donne de la vigueur aux vieillards et apaise les épileptiques. Consacrée à Vénus, et appelée « pierre de chasteté », elle se brise quand son possesseur commet un acte contre les bonnes mœurs.

La Nacre : 42 ans

Certes, elle entre dans la composition des perles, mais la nacre n’en possède pas tous les prestiges et surtout l’éclat. Elle peut se marier admirablement avec d’autres pierres dans la composition de bagues serties.

La Tropaze : 44 ans

La topaze au Moyen-Age correspondait à la vertu de la méditation, d’un jaune orangé plus ou moins lumineux, elle chassait les mauvais esprits. Son nom vient d’une île de la Mer Rouge : Topazos. Attention, il ne faut pas confondre les topazes et les citrines, c’est pourquoi on affuble les premières de l’adjectif « noble ».

L’améthyste : 48ans

Selon la mythologie, le dieu Bacchus tomba amoureux fou d’une magnifique nymphe prénommée Améthyste, mais Diane la déesse de la Chasteté changea la malheureuse jeune femme en gemme dont la couleur évoquait le vin préféré du dieu amoureux. Dans la symbolique médiévale, l’améthyste est associée à l’amour divin… L’améthyste est une variété de quartz dont les couleurs vont du violet foncé au mauve pâle.

L’Or : 50 ans

Enfin la consécration, un demi-siècle d’amour, presque une vie ; de tous les métaux, l’or est le plus éblouissant, le plus éclatant, il symbolise ce pacte, cette longue et heureuse union. On peut trouver l’or sous plusieurs teintes : or blanc, or jaune, or rouge. L’or tout comme un amour fidèle de 50 ans est inaltérable aux empreintes du temps.

La Tourmaline : 52 ans

Pierre semi-précieuse dont la couleur varie selon les éléments entrant dans sa composition : alcali, fer, magnésium…

Le Diamant : 60 ans

Le diamant est la pierre précieuse par excellence, « gage d’éternité » selon la publicité télévisuelle, il fait rêver à tort ou à raison des milliers de femmes